Se soigner à Madagascar

Le domaine de la santé est quelque chose de délicat à Madagascar. Étant issue d’une famille de classe moyenne, je n’ai aucune idée de ce que les « riches » paient pour les consultations chez le médecin, les hospitalisations et tout ça. Plus jeune, j’ai été prise en charge par la boîte pour laquelle ma mère travaillait. C’est une banque française donc les soins étaient d’excellente qualité et les médecins parmi les plus compétents.

Plus tard, en intégrant le monde du travail, j’ai découverts avec horreur à quel point la santé des travailleurs était négligée par les employeurs. Il existe plusieurs « groupes » proposant des prestations (ou je ne sais pas du tout comment on appelle ça) de médecine de travail. J’avais souvent eu droit à la formule de base. Je devais donc cotiser tous les mois (par prélèvement automatique et obligatoire sur mon salaire)  En cas de soucis de santé, je bénéficiais des soins. Mais le verbe « bénéficier » n’est vraiment pas approprié. Les soins sont limites, les médicaments limites, les médecins te gueulent dessus. C’était juste inutile. Malgré la cotisation, je préférais payer un autre médecin ailleurs.

Du coup, j’ai eu l’habitude d’aller chez Dr Marc, un médecin de mon ancien quartier. J’ai toujours pensé que les médecins ne savent jamais exactement ce que tu as. J’y vais juste pour confirmer ce que je sais déjà (souvent, je sais ce que j’ai avant d’aller voir le médecin parce que ça tournait toujours autour d’une angine ou d’une décalcification ou d’une grosse grippe de la mort qui tue) Le prix d’une consultation chez Dr Marc, était de 20 000fmg. Je dis « était » parce que Dr Marc est décédé il y a un bout de temps maintenant.

C’est un médecin diplômé d’État, mais il travaillait pour son compte, dans son petit cabinet privé. Alors pour cabinet, il avait une simple pièce, voisine de sa chambre à coucher. Elle était meublée d’une table, d’une chaise et d’une table de consultation. Quelques cartons poussiéreux se trouvaient ici et là et quelques posters d’images liées à la médecine étaient accrochées aux murs. Comme de nombreux médecins, il avait un stock de médicaments qu’il prescrivait plus que ceux qu’il n’avait pas.

Voilà donc, les médecins de quartier font aussi office de pharmacie parce que c’est un business de plus pour eux. Je n’ai pas encore été déçue par les consultations et les prescriptions de ce médecin, mais il y a aussi d’autres médecins de quartier dont la compétence se limite à la prise de la tension artérielle et à l’allumage du thermomètre. Bon, j’exagère mais ce n’est pas totalement faux.

Pour avoir une meilleure qualité de soin, il vaut mieux aller en clinique où les consultations sont évidemment plus chères. Personnellement, j’y vais pour les petits, pas trop pour nous (moi et mon mari – sauf pour les cas qui font paniquer)

Les enfants se font suivre par le même pédiatre (le seul que je connais d’ailleurs) Il consulte dans diverses cliniques (Pavillon Sainte-Fleur, Référence Médicale, Hôpital des enfants, Hôpital de Befelatanana…) Le prix de la consultation dépend de l’endroit:

– 55 000 fmg au PSF

– 75 000 fmg à Référence Médicale et à l’Hôpital des enfants

– 50 000 fmg chez lui. Enfin, je ne sais pas si c’est vraiment chez lui mais ça se passe en tout cas dans une maison quelque part en ville mdr

Dernièrement, la petite devait faire une analyse pour vérifier qu’elle n’a pas une infection urinaire. Nous avons un Institut Pasteur ici. C’est toujours bondé de monde. Heureusement que les enfants passent avant tout le monde parce que sinon il faut arriver à 5h du matin ou quelque chose comme ça. Mais maintenant que j’y pense, il suffit peut-être de prendre rendez-vous pour éviter la file d’attente… Je n’en sais rien

L’analyse coûte un peu moins de 30 000ar (10.34€)

— petite parenthèse:  je parle tantôt en Ariary (ar) tantôt en Franc Malgache (fmg). En fait, 1ar fait 5fmg. C’est compliqué parce qu’on avait le ariary, puis le fmg et l’ariary et maintenant ils veulent qu’on parle seulement en ariary!!! C’est du grand n’importe quoi. Je mets aussi l’équivalent des différents prix/tarifs en euros pour mon public international, N’est-ce pas? Mdr —

Je me rends compte que dites comme ça, les choses ont l’air faciles avec ces consultations à même pas 5€ et ces analyses à 10€. En fait, le salaire minimum est de 450 000fmg (31.03€) et peu de gens le touchent. C’est pour dire qu’une analyse à l’Institut Pasteur n’est pas donnée. Je ferais un autre billet sur le système de travail, le salaire et tout ça…

Pour résumer cet article, je dirais : « Merci Seigneur de me donner de quoi soigner mes enfants »

Peu de gens ont accès aux soins et aux hôpitaux à Madagascar. Les consultations dans les établissements publics ont beau être gratuits, les médicaments coûtent les yeux de la tête. Beaucoup de gens meurent par manque d’argent.

Oui, quand tu n’as pas d’argent et que personne ne te tend la main, on te laisse pourrir sur ton lit d’hôpital. De nombreux malades rentrent chez eux sans avoir été soignés parce qu’ils n’ont pas d’argent pour acheter les médicaments. C’est aussi simple que ça. Je crois que c’est un bel exemple de non-assistance à personnes en danger, mais comme tout le système est d’accord, le truc devient normal…

Publicités

Qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s