Bonne annééééé…. (faut le hurler comme un malade sinon c’est pas fun…)

Facebook, You Tube, les blogs et autres en sont inondés alors ne dérogeons pas à la règle, hurlons ces deux mots à plein poumoun « Bonne annééééééééééééé » Alors, on a du « Bonne année », « Tratry ny taona », « Een heel gelukkig nieuwjaar allemaal! » Genre ^^. C’est simple et efficace. Mais on peut aussi se montrer plus créatif pour sortir du lot. Là, je suis trop fatiguée à l’idée de travailler demain (tiens, demain c’est dans quelques heures :snif:) que j’en resterais à la version courte. Donc une nouvelle fois encore: Bonne année à tous.

Sinon, le nouvel an est à Madagascar la période des « solom-body akoho » En d’autres termes, les enfants, petit-enfants, arrières petit-enfants et autres descendances se rendent chez les parents, grand-parents, arrières grand-parents et autres ancêtres (:houhou:) pour leur donner un petit quelque chose en guise de cadeau du nouvel an. Alors, avant, ce petit quelque chose était vraiment petit un « quelque chose », enfin, un morceau de poulet à savoir le croupion. (oui parce que Vody akoho veut dire Croupion de poulet) Ce morceau (du fait de sa tendresse certainement) est réservé aux patriarches et on leur offre en signe de respect. Actuellement, un croupion de plusieurs billets dans un joli enveloppe est tellement plus moderne qu’un morceau de poulet.

Mais il y a à peine 20ans (oui, je me souviens de ce qui s’est passé il y a 20ans parce qu’il y a 20ans, j’étais déjà une préado!) Bon, il y a 20ans, on réservait le fameux croupion (et quelques autres morceaux ben oui, le grand-père ne pourrait pas se rassasier avec seulement le croupion ) et après le déjeuner, on allait à la queue-leu-leu chez mes grand-parents pour le leur offrir. Alors, on le faisait au nouvel an et à chaque fois qu’on mangeait du poulet. Bah tiens!!! Sans vouloir parler dans le dos de mon grand-père que j’adore et sur lequel je ferai un billet, il était capable de renier le fils ou la fille qui osait faire cuire du poulet sans lui apporter ce qui lui était du. Attends, c’était du sérieux cette histoire. Le truc se fait encore dans les petits villages de campagne, mais plus du tout en ville. Tant mieux avec le prix du poulet.

Donc, beaucoup de familles se réunissent durant le mois de janvier pour perpétuer la tradition, mais aussi histoire de se voir tout simplement. C’est toujours agréable d’apprendre qu’une cousine est enceinte, qu’un cousin à une nouvelle copine tout ça tout ça… Dans ma famille, réunion de la nouvelle année est toujours synonyme de nourritures, beaucoup de nourritures. Il y a donc beaucoup de chance que je revienne avec un billet entièrement consacré au massacre du Nouvel an… Toutes sortes de viande vont y passer, je le sens. D’ailleurs, la devise sera « La santé est dans la marmite » (Qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre pour excuser un remplissage de panse?)

Publicités

2 réflexions sur “Bonne annééééé…. (faut le hurler comme un malade sinon c’est pas fun…)

  1. Super post. J’ai lu jusqu’à la fin et j’ai vraiment aimé. Même si ce n’est plus vraiment tendance actuellement, moi je pense à perpétuer la coutume du  » solom-body akoho » (en version billet 😉 ) pour la nouvelle à venir.
    Bonne fêtes de fin d’année à tous.

    Aimé par 1 personne

Qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s