Mon pays du moramora

Je n’ai jamais vraiment su la signification exacte de cette idée du moramora accompagnant l’image de Madagascar. Pour ceux qui ne comprennent pas la langue malgache (oui, là je m’adresse à vous chers lecteurs internationaux mdr), moramora veut dire lentement/doucement/calmement.

Alors, on aime ou on n’aime pas parce que cela veut dire que beaucoup de Malgaches prennent les choses trop à la légère. Un Malgache peut par exemple rester très calme dans une situation ou quelqu’un d’autre paniquerait. Cela ne veut toutefois pas dire qu’il ne réagit pas. Disons qu’il réfléchit calmement.

Les Malgaches ont aussi la réputation d’être souvent pour ne pas dire toujours en retard aux rendez-vous. Je pense que c’est en rapport avec le moramora encore. Ça par contre, c’est agaçant. Je ne suis pas un modèle de ponctualité ben oui, c’est dans les gênes, on n’y peut rien, mais c’est franchement agaçant d’attendre quelqu’un 30min parfois 1h à un rendez-vous. Et depuis l’invention du téléphone portable, c’est piiiiire!!!! Entre les sms de dernière minute disant « attends-moi, je suis là dans 5min » (et les 5min peuvent en cacher 30 autres) et les gros mensonges du genre « je suis à un arrêt de bus » alors que je viens à peine de sortir de chez moi…bon courage les ponctuels.

Mais bon, ne nous étendons pas sur le côté négatif du concept du moramora. Oui, ça a quand même du bon. Si je vous dis (en citant Bekoto)que les Malgaches n’ont pas la montre, mais ils ont le temps… C’est poétique non? Poétique et surtout très vrai. Et vrai au sens littéral, s’il vous plaît. Je vous laisse apprécier quelques explications sur le temps des Malgaches sur le blog de Bekoto. Arrêtez-vous en particulier sur son article Saison des pluies (Fahavaratra) D’ailleurs, cela me rappelle ce fabuleux article 😛

Bref… Qu’est-ce que le moramora pour moi?

Mon mode de vie actuel ne me permet pas trop d’adopter cet état d’esprit. Avec le boulot, les enfants, les semaines sans weekends…je dois speeder. Mais une fois de temps en temps, je quitte la ville et de ma boite mail et de mon ordinateur et de mon compte facebook et pour apprécier le moramora là où la verdure prime encore sur le béton. C’est fou, mais face à la nature, le temps n’a pas cette allure folle que nous connaissons!

Quelque part, le concept moramora inclut aussi de prendre du temps pour les autres. Bizarrement, j’ai eu l’idée de cet article quand on m’a raconté ce que des inconnus ont fait pour un oncle ayant perdu connaissance dans la rue. C’est une histoire longue et privée, mais elle m’a fait comprendre que le pays du moramora n’est pas encore totalement pourri.

Et voilà, je sens que je vais entrer dans des détails trop éloignés du thème du blog alors j’en reste là pour le moment. Vous n’avez rien compris de cette histoire de moramora (qui peut faire penser à Bora Bora) ??? Si je reçois beaucoup de doléances, je promets de réécrire le billet comme il faut. On fait comme ça?

Publicités

2 réflexions sur “Mon pays du moramora

  1. Je suis morte de rire, ça me fait tellement penser à ma mère! Par exemple, lorsque l’on doit sortir, elle nous dit: « Partez devant,je mets mes chaussures et j’arrive dans une minute. », et 15 minutes plus tard, nous sommes toujours en train de poireauter devant la maison!

    Aimé par 1 personne

Qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s