[Sur la route d’Antsirabe: les fruits et légumes]

J’ai créé toute une rubrique pour parler de mon weekend à Antsirabe. Pour ceux qui ne le savent pas, c’est une grande ville située à 165km de Tananarive, sur la RN7. Elle est trop belle. C’est en tout cas l’impression d’une personne habituée aux maisons qui s’entassent carrément les unes sur les autres sur Tananarive. En centre-ville, les maisons sont belles et ont des jardins et des cours (ce qui est rarement le cas à Tanà ou alors on a une cours mais c’est tout bétonné,juste pour la voiture) Je pense aussi qu’Antsirabe est beaucoup moins dangereux que Tanà parce que les gens ne s’enferment pas encore dans des enclos de 5m de haut et des grilles de protection qui défigurent les fenêtres. Bref… parlons fruits et légumes 😛

Pays du maraicher, Antsirabe est le paradis des fruits et des légumes (surtout les pommes de terre et les carottes) Les gens en proposent aux stationnements de taxi-brousse et devant les restaurants que les voyageurs prennent souvent d’assaut. Mais je trouve que les plus beaux légumes et fruits de ce coin sont ceux qu’on achète au bord des routes. Je ne sais pas pourquoi, mais j’aime bien voir ces étals. Je les trouve…folkloriques. Certes, les gens usent de trucs en tout genre pour dissimuler des carottes pourries en-dessous des plus belles, mais ils sont là dès l’aube (avec le froid légendaire de cette partie-là du pays) alors je ne m’en fais pas plus que ça. Et puis, les gens sont tellement adorables quand on s’arrête à leur niveau. Ils se sont donné le mot pour que personne n’approche des voitures qui s’arrêtent. Du coup, c’est super agréable de ne pas avoir droit à des gens qui vous mettent leur marchandises carrément dans le nez pour que vous achetiez. Les marchandages se passent donc dans le calme est c’est toujours très agréable.

Au fait, les étrangers sont souvent étonnés voire dégoutés de voir nos fruits et légumes avec des taches. Parfois c’est de la terre, parfois des taches incrustées dans les produits. Comme vous le voyez, les pommes de terre sont même encore couvertes de terre. Ne vous y fiez pas, parce que cela n’altère pas du tout le gout. D’ailleurs, de nombreux fruits tachés (mais bien fermes quand même) sont super sucrés. Il suffit de bien les nettoyer et de les éplucher avant de les manger.

Publicités

2 réflexions sur “[Sur la route d’Antsirabe: les fruits et légumes]

  1. Il y en a qui commence petit à petit à admettre que les légumes ne peuvent pas être jolis, propres et tout…les tenants de la bio-attitude, mais c’est encore assez rare, ce n’est pas encore généralisé…(des fois même, en magasin, on jette les légumes et fruits qui ne sont pas « propres » sur eux…j’en sais quelque chose)…mais j’aime bien cette disposition des voan-dalana…c’est particulier 😀 tiako ery paoziny!!!

    J'aime

    • C’est tout un sport parce qu’il faut qu’on ait l’impression qu’il y en a beaucoup et qu’on ne voie pas les petites « imperfections » Sans parler de la confection des harona kely sy bitika ao ambany. Rien que pour ça, j’en achète toujours trop. Maro ny lo fotsiny tato dia nariana 😦

      J'aime

Qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s