[ Sur la route d’Antsirabe: ils proposent aussi du vin ]

Je suis nulle comme GPS  pour indiquer les lieux donc je vais juste dire que nous avons acheté du vin sur la route d’Antsirabe. Oui, cette route est longue de 165km, mais vous ne risquez pas de louper ces échoppes légèrement différentes de celles des fruits et des légumes. On y vend du…vin. Du blanc et du rouge comme chez les pros, s’il vous plait. Mais le professionnalisme s’arrête aux couleurs je pense.

On s’arrête et une dame (la plus rapide) nous propose de goûter à son vin. On goûte au rouge, puis au blanc. Verdict: ce n’est pas mauvais, mais bon, ça reste un avis pas pro et pas connaisseur du tout hein. Évidemment, dix autres personnes accourent autour de nous en trois secondes en tendant bouteilles et verres à 3mm de nos visages. Trop tard, on achètera chez la plus rapide même si on souhaite que tout le monde gagne quelques sous.

Les marchandages ne durent pas longtemps. De 25 000fmg, on est rapidement passé à 17 500fmg la bouteille. Ça fait un peu plus de 1€. J’ai un peu honte de dire ici à quel prix j’ai acheté ces bouteilles. Si je suis consciente que ce n’est pas cher, je ne devrais plus marchander. Mais pour ma défense, c’est juste une question d’habitude. J’ai vraiment, mais alors vraiment l’habitude de marchander. D’ailleurs, tout le monde se le dit, on ne peut pas acheter sans marchander à Madagascar. L’achat se fait si tout le monde y trouve son compte. D’ailleurs, je me dis que le vendeur de cèderait pas s’il ne fait pas de bénéfice. Un dicton malgache dit « Ny varotra tsy raikitra tsy maharatsy fihavanana » ce qui veut à peu près dire que ce n’est pas parce qu’on ne s’entend pas sur un vente/achat qu’on va se faire la gueule 🙂

Un truc aussi, ils vendent leur vin dans des bouteilles de J&B. D’ailleurs, on ne risque pas de les rater parce que ça fait une petite étape jaune et vert sur la route. Ils vendent aussi du raisin.

Je trouve cette petite dame charmante

Verdict sur le vin: Je ne suis pas du tout en mesure de dire si c’est bon ou non, mais vous vous doutez bien qu’ils les fabriquent de manière artisanale et je doute (j’espère que j’ai tort) qu’ils aient suivi des formations professionnelles quelconques. En tout cas, quelques jours après notre passage, on a ouvert les bouteilles et elles laissaient échapper des odeurs…pestilentielles! Il y avait aussi des bulles de gaz. Bref…ce n’est pas encore ça!

Publicités

Qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s