Une matinée à Fihaonana

Fihaonana se trouve à une soixantaine de kilomètres à l’ouest de Tananarive, sur la Route nationale 4. Des plaques bien visibles annoncent ce village au point kilométrique 55.

Fihaonana est Chef-lieu d’une commune rurale du district d’Ankazobe. Ankazobe se trouve en fait un peu plus loin, sur cette route nationale menant vers Majunga. En tout cas, Fihaonana est le principal village de la commune. Les habitants des villages alentour s’y donnent rendez-vous le mercredi, jour du marché. Fihaonana possède un bureau de poste, un centre de santé de base de niveau II (une sorte de dispensaire) qui était un hôpital auparavant. Il y a également un poste de la gendarmerie nationale et quelques autres infrastructures administratives.

D’autre part, le village possède un collège d’enseignement général public et tout récemment, un lycée  public qui accueille les élèves à partir de la classe de seconde. Dans ce coin-là, beaucoup de gens envoient leurs enfants à l’école malgré la pauvreté et l’éloignement. De nombreux élèves habitent donc sur Fihaonana en semaine et rentrent dans leur village le weekend. Le tout se fait soit à pied, soit en stop. Il faut savoir que malgré son enclavement, Fihaonana est loin d’être le village le plus éloigné de cette localité. Plusieurs villages se trouvent à 10, 20, 30km de là et on s’y rend en général à pied ou en taxi-brousse qui font le trajet une à deux fois par semaine.

Fihaonana est approvisionné en eau potable. Il faut savoir qu’une source d’eau minérale se trouve à Andranovelona, à 15 ou 20km du village et l’approvisionnement part de là. Cette source est utilisée par la Brasserie Star (oui, celle qui fabrique la fameuse THB) pour son eau minérale Eau Vive

Une des quelques bornes fontaines du village. Alors que ce soit bien clair, nous en ville on achète la bouteille d’Eau Vive cher et eux, ben ils se lavent les pieds avec. C’est aussi simple que ça 😉

Par contre, le village plonge dans le noir le soir venu malgré des projets de mise en place d’une ligne d’électricité. Rêveurs à l’idée d’appuyer sur un interrupteur pour avoir la lumière chez eux, les villageois ont rempli leur part du contrat depuis longtemps. Ils devaient ramener de beaux troncs d’arbre pour faire office de poteaux électriques. Mais les poteaux gisent devant l’Hôtel de ville depuis des années (depuis 2008 ou même avant), mais il n’y a toujours pas d’électricité. Vous avez envie de réaliser des projets utiles à la population? Vous pourriez aider à la mise en place d’un réseau d’électricité sur Fihaonana 🙂

Quelques photos:

Hôtel de villeHôtel de ville

CSBII

Les fameux « poteaux électriques »

Le poste de la gendarmerie nationale

Le bureau du huissier de justice

Affichage de quelques rencontres de foot pour le tournoi de noël (la photo était prise mi-février)

Petite fille à l’étalage de sa mère. On a des bananes (en haut), du pop-corn (dans les paquets à côté des bananes, des tomates, des bononoka (je ferai un billet dessus c’est sûr) et des…christophines!!!

Pourquoi ce billet? Pour vous faire découvrir Madagascar, pardi 😀 Oui, pour ça, mais aussi parce que mes grand-parents habitent là. Voulant leur faire une surprise, on ne les a pas prévenu qu’on passerait. Du coup, on les a raté et je n’ai pas pu faire de photos avec eux. Mais j’ai mieux! Voici un clip de Bodo (notre Céline Dion ) qui s’intitule Neny tiako (Maman chérie) Il y a un vieux couple dans le clip. Je vous présente mes grand-parents. Ils n’imaginent même pas qu’ils sont sur le web.

La femme en gros plan est la maman de Bodo, mais ma grand-mère, c’est celle en plan large, aux côtés de son vieux mari, mon grand-père donc. Ils sont tellement vieux maintenant. Ils en ont l’air comme ça, mais ils ne sont pas pauvres. C’est toujours ça! Ils profitent de tout ce qu’ils ont accumulé dans leur jeunesse. Pour la petite histoire, ce sont d’anciens agriculteurs. Ils habitaient dans l’un des villages éloignés dont je parlais plus haut avant. Ils sont à Fihaonana depuis quelques années et au moment du tournage du clip, ils avaient un petit commerce. C’était plus pour passer le temps que pour survivre. Maintenant, ils sont trop vieux pour tenir leur commerce.

Publicités

11 réflexions sur “Une matinée à Fihaonana

  1. merci pour ce tout ce qui est dit sur Fihaonana et la famille de Bodo, j ai pas arrêter de pleurer quand j ai vu la photo de sa maman ( qui est aussi ma tante ) et tous les images . oui ça me manque aussi .. ils ont aussi fait partie des gents qui ont tout fais pour que j ai une bonne éducation . Merci mille fois

    J'aime

  2. La page de ton blog est très sympathique et agréable à parcourir. J’espère que tes grands parents se portent bien, avec leur grand âge.
    En fait, ce qui m’a surtout retenue sur ta page, c’est la photo de l’hôtel de ville de fihoanana, dont je voudrais bien avoir l’adresse postale et un contact téléphonique. Pourrais-tu me les envoyers par mail, s’il te plaît, si tu les connais. Ou bien me dire comment, à ta connaissance, je pourrai me procurer ses informations.
    à bientôt
    Tsizaraina

    J'aime

    • Je prévois de m’y rendre au mois de janvier et je demanderais ça pour toi 🙂 Je te les passerais par mail après 🙂 Merci de ton passage sur le blog et à bientôt 🙂

      J'aime

  3. en lisant ton blog je me suis demandée si ce petit film que j’ai mis sur you tube: http://youtu.be/P2A1UUWdWa0 reportage sur une journée dans un village n’était pas justement le tien, et alors j’aurais fait une erreur d’orthographe du nom, des amis gasy m’y avaient emmenée

    merci de corriger si c’est le cas
    et bravo pour ton blog, j’adore!

    J'aime

    • Bonjour Maryvone. Non, ce n’est pas le même village. Celui que tu as visité m’était totalement inconnu jusqu’à aujourd’hui donc merci beaucoup de me l’avoir fait découvrir. Ce n’est pas le même village, mais c’est dans le même coin je crois parce que la charrette que tu as prise en photo a été fabriquée à Mahitsy (selon l’inscription qu’il y a dessus) et le village dont je parle dans ce billet est à une quinzaine de Km environ de Mahitsy. La plupart des charrettes des gens (pour ne pas dire toutes) sont fabriquées à Mahitsy. Merci de ton passage sur ce blog et à bientôt

      J'aime

  4. Je te remercie bcp Soahary pour ce blog. Je ne sais pas si Brichet Tsizaraina a reçu les informations qu’il cherchait. Moi je peux vous donner des contacts téléphoniques des gens qui travaillent dans cette hôtel de ville de Fihaonana car je viens de construire un tombeau familial et je serai bien évidement content de faire votre connaissance. Encore merci et mon adresse est andrianjohary@yahoo.fr

    J'aime

  5. Oh mon dieu.un grand merci à toi d’avoir décrire au monde mon mon petit village. J’ai grandi là-bas, mes parents y habitent toujours et je m’y rend chaque week-end. Leur maison se trouve juste en face de l’hôtel de ville. Tellement ch8 fière de mon village. Encore un grand merci. Chavai pa qu’il y a un article sur fihaonana sur le net. Ch8 surpriz

    Aimé par 1 personne

    • J’y étais ce weekend et le weekend d’avant. Si tu cherches un peu sur le blog, tu trouveras quelques articles qui décrivent cette « zone » J’y vais toujours avec plaisir et j’en repars le cœur serré à chaque fois. J’y suis très attachée, mon cœur est là-bas. Bref…je suis contente que cet article t’ait plu

      J'aime

Qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s