26 juin, notre independence day

Le 26 juin est férié à Madagascar pour célébrer l’anniversaire de notre indépendance. Chaque année, les foyers arborent nos trois couleurs: le rouge, le vert et le blanc durant tout le mois de juin. Habituée à voir cela en ville avec le béton et les maisons en dur, j’ai été agréablement surprise de l’originalité d’une petite case de campagne ornée du drapeau.

Cette année, nous avons fêté les 52 ans de notre Indépendance. Par les temps qui courent, la discussion virerait forcément politique si j’aborde la question sur les festivités et tout le tralala. Pour ceux qui ne le savent pas, Madagascar est en pleine crise politique depuis 2009. Mais comme j’ai choisi de ne pas parler politique sur ce blog, faisons plutôt un retour dans le temps.

Dans mon enfance, le 25 juin au soir était toujours synonyme d’euphorie. C’était une longue et agréable nuit glaciale où on paradait dans les rues avec nos lampions multicolores. Dès que le soleil se couchait, tout le monde s’affairait pour sortir. C’était le moment de sortir enfin nos lampions en papier, disposant d’un mini-bougeoir à l’intérieur. Une fois la bougie allumée, c’était magique. Nous marchions en poussant la chansonnette, dont la fameuse « Arendrina taratasy ô may may may… » En gros, ça veut dire « ô lampions de papier, brûlé brûlé brûlé » Je ne comprends toujours pas le pourquoi du comment de ces paroles. BREF.

Au retour de la balade , on revenait dans la cours pour le tsikonona (dînette) où on cuisinait pour de vrai, mais avec des mini cocottes et des mini réchauds à charbon. On préparait donc du riz et du laoka (accompagnement), le tout à une quantité réduite, très réduite. On mangeait alors dans de toutes petites assiettes avec de toutes petites cuillères. C’était bien!

Actuellement, les lampions en papier n’ont plus autant la côte parce que de nombreux jouets lumineux Made in China envahissent les marchés dès le début du mois de juin à des prix dérisoires. Mais la parade du 25 juin tient toujours. Mes enfants oh la la j’ai des enfants au pluriel  y ont participé pour la première fois cette année. Ils ont eu droit à des lampions en papier, comme au bon vieux temps. Je suis contente qu’ils ne sachent pas qu’en vrai, le pays traverse une crise et que les Malgaches ne se réjouissent pas vraiment de ces 52 années d’indépendance.

Mon père m’a raconté une anecdote sur cette histoire d’Indépendance de Madagascar. Il paraît que quand les Malgaches ont voté OUI en faveur de l’Indépendance lors d’un référendum, je ne sais plus quelle personnalité française (nous avons été une colonie française) a dit « Prends ton indépendance et crève » Je crois bien que les dirigeants Malgaches se sont évertués pendant 52 ans à réaliser cette malédiction et on peut les applaudir parce qu’ils ont réussi haut la main.

Publicités

7 réflexions sur “26 juin, notre independence day

  1. je ne savais pas que le pays était en crise, je vais aller me renseigner sur internet. En tout cas ces lampions portés par les enfants réchauffent toujours un peu les coeurs 🙂 des bisous Soahary, bonne journée !

    J'aime

    • Et bien si et même que nous vivons certainement une des pires périodes de notre histoire 😦 et tu sa raison, heureusement que les enfants ne se soucient pas de tout cela. Bisous Caroline

      J'aime

  2. Ping: Tabataba sy tolona…?! (Eux…nous…) | Tsiahy

Qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s