Séjour à Madagascar: dépaysement assuré :-)

J’ai eu envie de publier ce billet il y a un bout de temps, mais l’idée s’est concrétisée quand j’ai lu Retour de Madagascar du blog Quel Merdier. Si vous habitez un pays développé, c’est sûr qu’il y aura un choc la toute première fois que vous frôlerez la terre malgache. En effet, tellement de choses sont différentes et s’opposent entre votre pays et le mien. Ces différences résultent évidemment de la richesse/pauvreté, mais aussi du climat et de l’emplacement géographique de l’île. Madagascar se trouve quand même en Afrique, sur le Tropique du Capricorne et cela change énormément de Paris par exemple (bien que je n’aie jamais été à Paris 🙂 ) Il y a également le facteur culturel.

Dans ce qui va suivre, je m’adresse surtout aux gens issus de pays « riches » parce que ce sont à mon sens ceux qui risquent d’être les plus dépaysés. 

La latérite rouge: Déjà, il y aura plus de terre que vous ne pourrez l’imaginer. Par rapport à la surface de l’île, les routes en asphalte et les sols bétonnés sont minimes. Terre rime avec poussière évidemment d’où la saleté inimaginable des pieds de vazaha (les étrangers blancs de peau) qui se promènent en tongs. Donc la terre est rouge et ça s’appelle de la latérite. C’est d’ailleurs pour ça qu’on appelle Madagascar L’île rouge.

La pauvreté des gens: Préparez-vous à voir des gens, beaucoup de gens marcher pieds nus. Le nombre de mendiants est également impressionnant. Les touristes réagissent différemment face à autant de pauvreté. Certains sont dégoutés de les voir si sales, d’autres culpabilisent en pensant à leur confort, d’autres encore veulent donner même à ceux qui ne demandent rien. Si j’ai un conseil à vous donner, c’est de faire attention. Ne pensez pas que tous les Malgaches veulent vous arnaquer, mais ne pensez pas non plus que vous n’aurez à faire qu’avec des gentils Malgaches accueillants et désintéressés. Comme partout, il y a des profiteurs et des gens bien. Toutefois, ne pas comprendre la langue et les habitudes est un point faible face à des profiteurs aguerris  donc j’en reviens à mon seul et unique conseil : faites attention sans douter de tout le monde.

La gastronomie est … différente: Pastille du blog Les Pastoches de Pastilles m’a bien fait comprendre que nos habitudes culinaires sont très proches de celles des asiatiques. Est-ce utile de vous rappeler que nous mangeons du riz, beaucoup de riz, énormément de riz? On en prend à chaque repas avec un plat salé qu’on appelle laoka et dans cette catégorie, nous cuisinons un nombre incalculable de feuilles vertes 🙂 Évidemment, vous pourrez y goûter si vous sortez des sentiers battus parce que dans les restaurants « touristiques », on mise sur les fruits de mer et d’autres produits de ce type. En fait, les « anana » (brèdes) sont considérés comme le laoka du pauvre. Manger le riz avec un bouillon de brèdes est un supplice pour beaucoup de gens. On ne sait apprécier ces plats qu’après avoir découverts d’autres délices « de riches » 😛

Ah, autre chose sur la restauration: vous verrez sur les routes de petits restos où sera marqué Hôtely (malgachisation de hôtel) En fait, ce ne sont pas des hôtels (pour dormir) mais bel et bien des restos. Après, je ne saurai pas vous dire pourquoi on les appelle ainsi. Et toujours sur les routes, vous verrez de petites gargotes vendant du composé, de la soupe aux nouilles (chinoise, aux œufs, au poulet), de la soupe silamangany/tongotr’omby (ooooh, un filet de salive qui tombe sur le clavier mdr)

Bizarrement, la partie sur la bouffe est trèèèèèès longue!

Les gens sont accueillants: Je ne saurai pas vous dire si nous sommes plus accueillants que les autres peuples, mais pratiquement tous les visiteurs de l’île confirmeront que oui, les Malgaches sont très accueillants. Par contre, beaucoup de gens oublient l’hospitalité et l’amabilité qui coulent dans leur veine quand il est question d’argent. Ce n’est pas du tout à cause de la pauvreté parce que je connais beaucoup de gens pauvres, mais pas cupides. Seulement, les gens pauvres et pas rapiats vivent souvent à la campagne où on n’a pas l’habitude de monnayer le moindre service! En tout cas, plusieurs Malgaches habitant dans des pays riches m’ont dit que là-bas, on a du mal à décrocher un sourire de la part d’un inconnu. Ici, il suffit de sortir un peu de la ville (bon disons vers 30km en dehors de la ville) pour dire Bonjour tous les 10m. A la campagne, tout le monde se dit Bonjour. Et c’est vrai, hein! Enfin, il vaut mieux avec 10 personnes par km² 😀

Les villes sont sales: Ça me contrarie de dire des choses négatives sur Madagascar, mais c’est comme ça. Les villes sont très sales! Déjà que le pays est naturellement poussiéreux, l’incivisme rajoute une couche et c’est horrible. D’un côté, les personnes chargées de nettoyer la ville n’y arrivent pas, de l’autre la population s’en fout royalement donc … les villes sont sales. Vous remarquerez un nombre inimaginable de sacs en plastique qui virevoltent au gré du vent. Nous en utilisons énormément sans nous soucier de l’impact écologique de ces sacs. Ils sont gratuits, on en utilise pour emballer le sucre, les légumes, les vêtements achetés à la friperie du coin…etc. C’est donc normal si on ne sait plus qu’en faire. Du coup, ils polluent la vue sur le moment et polluera l’environnement pour quelques centaines de milliards d’années encore. Mais ce n’est pas tout, canaux bouchés, manque de toilettes publiques, montagnes d’ordures pas ramassées à temps …etc. contribuent à l’insalubrité des villes.

Les nuits sont calmes en général: Enfin, calmes surtout sur Tananarive, mais dans les villes côtières, on fait beaucoup la fête dans les discothèques, à la plage et tout ça. La nuit arrive vite aussi. Le soleil se couche rarement après 18h même en été. Mais en contrepartie, on a droit à beau coucher du soleil et ce pratiquement tous les jours.

J’ai droit à ça depuis mon balcon tous les jours 🙂

C’est tout ce qui me vient à l’esprit pour le moment. Mais je ne publie pas du tout pour vous dissuader de venir. Tellement de choses pourries ternissent l’image de Madagascar, mais c’est une île fantastique malgré tout. D’ailleurs, Ciloo Around The WorldLa terre sur son 31 et bien d’autres blogs vous confirmeront que c’est une excellente destination.

Alors, à quand votre séjour à Madagascar?

Publicités

12 réflexions sur “Séjour à Madagascar: dépaysement assuré :-)

  1. Hello,
    Merci pour cet article empreint de lucidité et d’émotion et merci aussi pour le clin d’oeil vers mon blog.
    Moi si je pouvais je re-signerais demain pour Mada !
    J’ai aimé tous les pays dans lesquels je suis allée mais c’est sans aucun doute à Mada que j’ai vécues les aventures les plus chargées en émotions…
    Et toute une vie ne suffirait certainement pas à découvrir les multiples trésors de cette île-continent.

    J'aime

  2. Merci pour tous ces billets doux empreints de sagesse et d’affection pour ton pays.

    J’aime le découvrir à travers ton blog, un préalable je l’espère, à un séjour sur l’île rouge (tu vois, j’ai bien retenu hein ?)…

    J'aime

    • haha oui parfaitement! et ne me fais pas rougir avec cette histoire de sagesse. C’est un plaisir de présenter Madagascar sur ce blog même si, et je n’aurai de cesse de le dire, mes publications ne sont qu’une goutte d’eau dans l’océan parce qu’il y a tellement de choses à dire sur l’île 😀

      J'aime

  3. Cela fait un moment que je réfléchis à Madagascar comme destination … mais jusqu’à présent, ma fille était trop petite pour supporter le traitement anti palludien . Maintenant, cela devient plus envisageable …mais j’ai tellement de destination en tête !

    J'aime

  4. Je confirme tout ce que tu viens de dire, la latérite c’est très jolie pour prendre une photo, ça fait un effet boeuf, plutôt qu’un chemin marron.
    Quant à la bouffe, j’ai adoré manger dans la rue, surtout à l’arrêt des taxis brousses, y’a plein de gens avec des plateaux qui proposent des choses appétissantes, beignets, samoussas, petits gâteaux et des cacahouètes (super bonnes les kkouetes !)
    Le riz couci-couça, des fois un peu trop cuit, des fois vraiment pas bon.
    Pour les sacs en plastique, c’est vrai que j’ai été prise d’une envie très forte de les ramasser, je me suis même dit, je vais créer une ong pour ramasser les sacs plastiques, mais je pense qu’il y a plus important.
    Quant aux malgaches, aaah, les malgaches, la partie la plus agréable du voyage !

    J'aime

Qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s