Les chiens sont nos amis ou nos ennemis?

Comme partout dans le monde, le chien est un ami proche de l’homme à Madagascar, enfin sur les hauts plateaux (parce que je ne veux pas non plus généraliser sans en être sûre)

En ville, de plus en plus de familles adoptent un chien et l’aiment comme un membre à part entière de la tribu. Le chien est alors est un ami proche qui dort, mange et s’épanouit avec tout le monde. De plus en plus de gens adoptent aussi des chiens de race. Pour certains, c’est une passion, pour d’autres, de la frime.

La situation n’est pas la même à la campagne. J’ai par exemple vécu dans un petit village où le chien avait une place à part entière, mais différente de celle de l’homme. Le chien aboie quand des inconnus arrivent au village, il aide son maître à ramener les zébus dans l’étable, il marche à ses côtés sur les sentiers et s’allonge à l’ombre quand l’autre travaille la terre. Le chien mange toujours à sa faim. Son maître lui donne les restes et là où j’ai vécu, il y avait toujours des restes pour les chiens (parce que dans d’autres villages, il n’y avait même pas assez à manger pour les hommes, donc les chiens…) Le chien reconnaît l’appel de son maître et court à 100 à l’heure pour sa ration de riz. Le chien a un lien fort avec son maître. Celui-ci est le seul qui peut le caresser ou lui chercher ses puces.

Mais le chien reste un chien. Il n’a pas de race en général. Il n’a ni pédigrée ni d’autres caractéristiques de ce type. Il n’est pas vacciné et n’a pas de carnet de santé. Certains ont un nom, beaucoup n’en n’ont pas. Pour les appeler, leur maître hurlaient juste « ty ô! » qui veut dire « tiens! » comme pour lui donner à manger. Le chien peut attraper la rage et dans ce cas, il sera tout simplement empoisonné par son maître lui-même. Celui-ci en adoptera alors un autre  et il n’aura qu’à donner régulièrement à manger à un chien errant pour que ce dernier s’attache à lui. Une fois, ma grand-mère (qui habite à la campagne et de manière plus traditionnelle que moi) était « contrariée » qu’on puisse manger avec un chien dans la maison. Pour elle, le chien reste dehors et mange les restes (n’a donc pas de part préparée rien que pour lui)

Dans d’autres localités, les chiens sont maltraités littéralement. A Foulpointe, il y a vraiment beaucoup de chiens mutilés et blessés (queue tranchée, œil arraché, grosses cicatrices laissées par une brûlure  ou par des coups, paralysie à partir de la hanche et j’en passe) Ce n’est pas pour juger, mais c’est juste que les chiens ne sont pas toujours les bienvenus partout. Évidemment, on ne va pas dire que tous les habitants de Foulpointe en sont responsables. Il se peut que ce soit l’œuvre de quelques ado révoltés. Mais je n’en sais pas d’avantages donc je préfère ne pas me prononcer sur la question. C’est juste un constat. Par contre, de dire là-bas que tu es un descendant de chien (amboa razana) est une insulte grave. Du coup, quand une meuf nous a traité de Amboa razana (il y a longtemps, hein), je n’ai même pas compris qu’elle était hypra en colère mdr Ça me fait penser à quelques expressions démontrant que le chien est inférieur:

  • Ohatran’ny alika (comme un chien) est une insulte
  • Manao fiainan’alika (vivre comme un chien) se dit d’une personne de petite vertue

Sur ce, bonne semaine mes amis!

Publicités

13 réflexions sur “Les chiens sont nos amis ou nos ennemis?

  1. Je me permets: les chiens en brousse ne mangent presque rien, du coup ils volent les repas dans les maisons, les cuisines en plein air, les marmites à même le sol, les kitoza…(et j’en passe) et sont pourchassés par les habitants…
    C’est chiens là ne sont jamais dodus, grassouillets… 😦

    J'aime

    • Ah c’est donc pour ça qu’ils sont blessés à Foulpointe… Je n’avais pas vu ça sous cet angle. En parlant de chiens qui se servent chez les gens, là où j’habitais avant, les chiens volaient les poulets quand ils avaient super faim. Ils mangent aussi les fruits trop mures qui tombent de l’arbre aussi (comme le rôtra et les goyaves) D’ailleurs, c’est grâce aux chiens que de jeunes goyaviers poussent comme ça dans la nature. et les rôtra, il faudrait que je me souvienne de comment ça s’appelle en français. Quelqu’un pour m’aider?

      J'aime

  2. Ah le chien! C’est marrant comme le culture de l’homme influe sur la vie des animaux.
    Ainsi en France métropolitaine les chiens sont-ils des membres du foyer. il existe des assurances santé pour les chiens et les chats comme il en existe pour les parents ou les enfants. Même s’ils n’ont jamais été assurés, enfant j’ai toujours eu des chiens. Mais ma femme vient de Guadeloupe. Chez elle le chien vit dehors, mange dehors, dors dehors. Avoir un chien a la maison est considéré comme une saleté.
    Conclusion : nous n’avons pas de chien!

    J'aime

    • 😛 donc laisse moi conclure: en France le chien est assuré, à Madagascar et en Guadeloupe, le chien reste dehors, dans certains pays d’Asie, on en mange etc. En fait, le chien est comme tout autre être « à la merci » de l’homme. Si un jour l’homme décide que le bœuf ne se mange plus mais devient un animal de compagnie, ce sera ainsi. En fait, il faut de tout pour faire un monde et c’est très bien comme ça.

      J'aime

  3. oh mais c’est terrible pour les chiens de foulpointe 😦 en tout cas, c’est fou comment le rapport homme-chien peut être différent en fonction des cultures (au sri lanka, ils sont sauvages et se débrouillent eux-mêmes…), et même des coins d’un même pays. et pour les chats, il en est quoi Soahary ? des bisous 🙂

    J'aime

    • Les chats sont largement plus « domestiqués » Il y a bien des chats sauvages mais surtout à la campagne. Ceux-là se débrouillent aussi et vivent bien tranquillement à condition de ne pas voler les poulets dans les villages (dans ce cas, c’est la mort assuré) Mais en ville, les chats sont aimés et choyés.

      J'aime

  4. Mon chien a une vie de roi, en France à coté des chiens de la grande île….. je vais essayer de lui exposer cette problématique !

    J'aime

  5. Un véritable problème à la maison pour un couple « mixte » ! Concilier la vision française à la malgache sur ce point n’est pas tjs le plus simple. Heureusement je ne veux pas de chiens, mais la question se pose pour le chat (mais je crois qu’ils ne sont pas aussi « mal » considéré, à ma connaissance il n’y pas d’insulte avec le mot « chat »). Les discussions sont toujours ouvertes 🙂

    J'aime

    • En effet, les chats sont largement plus acceptés. Si les gens ne veulent pas en avoir par manque de moyens, ils les vendent et ceux qui achètent les aiment forcément 🙂 et non, je ne connais pas d’insultes sur les chats pour le moment

      J'aime

  6. en effet la place des chiens dépend de chaque pays, chaque continent ! j’ai pu constater les extrêmes : le pir que j’ai vu en France, c’était un jour en allant au restaurant, une dame amener ses deux caniches manger au restaurant ! elle était sur la table d’à coté, avait mis ses chiens chacun sur une chaise et commandait pour eux et les laissaient manger sur la table dans les assiettes ! et d’un autre extrême, j’ai été longtemps au Bénin, où là-bas comme dans pas mal de pays d’Afrique, les enfants courent après les chiens et leur lancent des pierres, ils les frappent, les tortures ! même constat en Bosnie Bosnie-Herzégovine..mais en fait les gens là bas ont peur des chiens, ils sont soient errants soient éduquer pour la garde des maison et donc à être violents ! ce qui explique la maltraitance..mais dans ces deux cas extrêmes je trouve cela indignant ! oui, en France les gens sont fous avec leur chiens, ils les prennent pour leurs enfants rois ! j’ai de la peine de savoir que des enfants meurent de faim dans certains pays pendant qu’en France certains achètent même des calendrier de l’avant à des prix faramineux pour leur chiens.. on construit des hôtel pour chien alors que certain humains vivent encore dans la rue… ensuite en Afrique ou ailleurs, cela me fait de la peine pour ces chiens maltraiter… !

    J'aime

    • Que dire? Personnellement, acheter des trucs coûteux aux chiens est pour moi moins choquant que de les blesser et les torturer pour rien (oui, parce que les coups portés sur eux ne sont pas toujours gratuits, parfois ils volent la nourriture dans les cuisines en plein air (comme Lakoziny le mentionne plus haut, dans son commentaire) dans ce cas, je peux comprendre, mais je n’irai pas jusqu’à blesser la bête

      J'aime

Qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s