L’insécurité à Madagascar: situation début septembre 2012

Depuis quelques semaines, le sud de Madagascar est en plein remous parce que Remenabila, le chef des voleurs de zébus, est « activement » recherché par les forces de l’ordre. Sa tête est même mise à prix à une centaine de millions de nos ariary.

Pour rappel, les dahalo ou malaso (voleurs de zébus) arrivent par centaines, pillent et brûlent les maisons, violent les femmes, tuent les hommes et partent avec le bétail. Ils « disparaissent » ensuite dans la nature, changent les marques des bêtes et les revendent (je suppose)

Depuis cette histoire de Remenabila, la population est en pleine…effervescence. En fait, les dahalo préviennent les villageois de leur passage et ces derniers vont se cacher dans la forêt. Mais depuis que des villageois courageux ont décidé de les affronter, les dahalo sont tués par dizaines. J’ai lu dans les journaux l’autre jour que lors d’un affrontement, 87 dahalo ont été tués. Et depuis quelques jours, les nouvelles tombent régulièrement et font état de nombreux dahalo lynchés, tués et trainés au bout d’une corde.

Remenabila, quant à lui, n’est toujours pas capturé. Beaucoup de rumeurs courent autour de son histoire et même de son existence. Il paraît que la photo largement diffusée qui est sensée être la sienne montre en réalité un autre dahalo déjà décédé en 2003. Beaucoup de questions se posent aussi. Par exemple, pourquoi la population arrive à attraper et à tuer des dahalo par dizaines avec des bâtons et des lance-pierres et pourquoi l’armée (qui est donc armée) n’arrive pas à attraper le fameux Remenabila (ni pratiquement aucun autre dahalo d’ailleurs)?

Un truc aussi, en temps de crise, des « personnages » au pouvoir surnaturel sont inventés pour faire diversion. Il y a eu Bob et Carter, deux basketteurs devenus bandits qui pouvaient devenir invisibles (ou c’étaient d’autres bandits qui pouvaient disparaître, je ne sais plus) Il y a eu un certain Rainivoanjo aussi qui pouvait se transformer en serpent. Il se dit sur internet qu’on ne peut pas voir le vrai visage de Remenabila parce que la vue devient trouble en sa présence 🙂 Je ne dis pas que Remenabila n’existe pas, mais je ne sais pas, je me pose des questions tout simplement. Après, on se demande à qui profiterait l’inquiétude créée par tout ça.

Que dire en résumé? Que beaucoup de Malgaches vivent dans une injustice totale où ceux qui doivent les protéger n’y arrivent pas.

Voici un reportage sur les dahalo. C’est un reportage en malgache.

Pour ceux qui ne comprennent pas le malgache, je vous suggère cette publication de 20minutes ou de taper Remenabila sur Google et de ne pas vous étonner du nombre de versions sur cette histoire.

Publicités

25 réflexions sur “L’insécurité à Madagascar: situation début septembre 2012

  1. Oui j’en avais entendu parler de cette histoire pendant mon séjour. Mon frère m’avait raconté que l’armée avait annoncé à la télé qu’ils savaient où les dahalos seraient le lendemain et qu’ils seraient là à les attendre. Et le lendemain, sur la même chaîne l’armée annonçait que bizarrement, les dahalos n’avaient pas été là ^^’
    Mais c’est clair qu’après c’est déformé, j’ai également entendu qu’ils étaient une centaine (donc déjà si 87 dahalos ont été tués, il ne doit plus en rester beaucoup !) et que les villageois étaient tués, en plus d’être dépouillés de leurs zébus.

    J'aime

    • En fait, sur une attaque, les dahalo peuvent arriver par centaines (ex: 300) mais en tout, il doit y avoir des milliers de dahalo. Enfin, c’est ce qu’on se dit, mais on n’en sait rien finalement. C’est le flou total

      J'aime

  2. Merci beaucoup pour cet article passionnant. J’avais entendu parler des voleurs de zébus mis à mort à Madagascar mais rien de bien plus précis. Ta plume vient combler cette lacune et je t’en remercie vivement.

    J'aime

    • Non, pas du tout. Je me suis dit aussi que tu pourrais être tué comme ça par vengeance ou autre et les gens disent tout simplement que tu es un des dahalo. C’est carrément flippant, mais personnellement je comprends la lassitude (et l’instinct de survie) des villageois parce que beaucoup de gens disent que les militaires sont de mèches avec eux.

      J'aime

      • On peut comprendre le besoin de se défendre soit même si on se sent laisser de côté. C’est vraiment dommage que les militaires ne soient pas clairs et que les villageois soient obligée d’en venir à ces moyens. Laisser faire que ce soit dans les deux sens prouvent un « je m’en foutisme total » de la part de ces mêmes militaires.

        J'aime

        • Tu as tout à fait raison. Dernier info, les militaires sont descendus en masse dans le sud (à Betroka et aux alentours) pour chasser les voleurs de zébus. Donc un énorme convoi de militaires arrivent sur Betroka, quelques heures après, les dahalos attaquent un village et partent avec 400 zébus (sûrement pour narguer les militaires) Les militaires étaient alors à leur trousse hier au soir et la suite, ce sera aux news de ce soir normalement. Bon, j’allais aussi dire plein de choses sur les militaires, les dahalos et tout ça mais bon, je m’abstiens pour ne pas polémiquer inutilement 🙂

          J'aime

    • C’est vraiment le mot, les villageois sont livrés à eux-mêmes. Personnellement, je félicite leur initiative même si cela va engendrer des vengeances de la part des dahalos survivants. J’espère que les villageois seront appuyés par les forces de l’ordre pour les protéger et éviter des morts aussi sauvages dans les rangs les dahalos (parce que bon, ça reste des êtes humains) Mais sur le long terme, des tueries entre population de cette envergure sont dangereuses et pourraient engendrer des guerres civiles (parce qu’on ne pourrait pas vérifier que telle ou telle personne était réellement un voleur de zébus)

      J'aime

  3. Oula ce n’est pas paisible tout ça, les hommes sont vraiment idiots quand ils se laissent submerger par la violence, ça me débecque 😦
    Des gros bisous Soahary et merci pour cet article très intéressant, je ne soupçonnais pas du tout une telle situation :/

    J'aime

    • ah bon? notre insécurité n’est pas encore trop célèbre dans ce cas. Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose du coup. Tu as raison pour l’idiotie de certains. Tout ça est à cause de l’argent (ou d’autres formes de richesse matérielle) 😦

      Des bises Caroline

      J'aime

  4. les dahalo au Sud, les cambrioleurs à Tana, pareil dans les autres villes de Mada, meurtre et viol dans tous le recoins de la rue. L’insécurité est « totale », plus rien ne va….des fois j’en pleure et j’ai envie de quitter mon pays mais la seconde d’après je me dis que si tous les malgaches pensent comme moi, qu’adviendra t’il de notre chère Madagascar

    J'aime

    • Moi aussi je pense partir dès que l’occasion se présente. En plus de l’insécurité et de l’injustice partout, il n’y a pas de structure pour soigner nos enfants en cas de maladie grave et comme je suis paranoïaque… C’est vraiment mon plus gros souci, mais pour le reste, j’aime vivre ici malgré tout

      J'aime

  5. cette phrase je dois absolument le dire en malagasy car la traduire nuirait à tout son sens, j en suis désolée. Donc madame, koa tsy dia ho very olomanga ve ny firenena??? Mais après tout t’as raison, si on a l occasion de partir il faut la saisir, ici c’est trop la m…tant pis si on perdra une amie précieuse voire capitale si c’est pour qu’elle ait une vie meilleure avec les siens

    J'aime

Qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s