Raha misy manome (poëme malgache)

Salama tompoko (Bonjour)

Je suis de la vieille école. On m’a appris à dire bonjour, à dire merci quand on me donne quelque chose, à dire pardon quand je passe devant quelqu’un et à dire tout plein de petites choses de ce genre. Ce sont des signes élémentaires de politesse, mais ces derniers temps j’ai constaté que cette notion de politesse tend à disparaître. Les parents sont-ils trop occupés à subvenir aux besoins de la famille pour apprendre de telles choses simples à leurs enfants? Les enfants sont-ils devenus si peu réceptifs pour mémoriser des mots aussi courts et les ressortir quand il le faut? Quoi qu’il en soit, on ne va pas s’amuser à chercher qui est le responsable. On va juste rappeler ce petit poëme malgache qu’on a appris en primaire. Je suis un peu nostalgique parce que ça me rappelle mon enfance. Je partage ce poëme pour les Malgaches qui ne le connaissent pas et ceux qui le connaissent et qui s’en rappellent. Je le partage aussi pour les lecteurs autres que Malgaches évidemment.

Raha misy manome
Zavatra ho anao
Kingà miteny hoe
« Misaotra tompoko ô »

Ny akoho misotro rano
Na be na kely eo
Avy anie tazano
Diniho sy jereo

Izay azony iandrandraina
Fosaorana no atao
Rankizy, mba misaina
Ambaka ve ianao?

Je suis désolée, je ne connais pas l’auteur de ce petit poëme tellement simple, facile à mémoriser et surtout tellement utile. Voici ma traduction qui, je le reconnais, n’est pas parfaite. J’aurai tellement aimé avoir assez de talent pour traduire en rime. Je vais juste traduire en résumant l’idée principale de chaque paragraphe.

Empresse-toi de dire merci
A chaque fois qu’on te donne quelque chose

Prends exemple sur la poule
Quand elle boit peu ou beaucoup d’eau

Elle lève toujours la tête en signe de reconnaissance
à chaque gorgée
Et toi? N’es-tu pas aussi poli qu’une poule?

Donc ok, la poule ne lève pas la tête en signe de reconnaissance, mais tout simplement pour avaler, mais on peut juste retenir l’idée principale: savoir dire merci. Personnellement, j’aime les gens polis et je crois que je le suis en général. J’aime dire bonjour, j’aime dire merci, j’aime dire pardon quand je passe devant des gens. J’ai l’impression que les gens polis se raréfient. Du coup, les gens sont étonnés quand tu l’es. Mais c’est un étonnement positif, on voit à leur réaction que ça leur fait plaisir. Bon, parfois les gens ne répondent tout simplement pas à ton bonjour, mais ceux-là n’ont pas le même principe que toi. Un proverbe malgache dit « Mpiasa be vonton’anatra ka manao mbay lalana an-tsena » (ne fais pas comme le naïf trop poli qui dit pardon au marché) Et moi je dis, pourquoi pas? Je préfère encore le naïf trop poli au connard tellement pas poli qui me sert de voisin. Bref!

Et je ne vais pas faire comme le « mpitari-bato vilam-bava, ny tondroin’ny molotra hafa, ny ataon’ny tanana hafa » Ce proverbe est en quelque sorte l’équivalent du « fais ce je dis, ne fais pas ce que je fais » En gros, ça dit « ne fais pas comme le tireur de pierre (????) dont la bouche est de travers. Sa bouche dans un sens, mais ses mains vont dans l’autre. » SOS, aidez-moi à bien expliquer ce proverbe, amis Malgaches. Ainsi, je vais être polie avec vous et la moindre des choses est de vous saluer avant de vous quitter.

Veloma tompoko (Au revoir)

Publicités

8 réflexions sur “Raha misy manome (poëme malgache)

  1. salut! 😛
    Tentative d’explication du proverbe: ne faites pas comme le manutentionnaire (ou tireur de pierre) qui a un bec de lièvre: ses lèvres indiquent une direction et sa main une autre?

    J'aime

Qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s