Lundi gourmand avec du henakisoa sy ana-madinika – viande de porc et feuilles de sornet

Bonjour à tous,

Parlons nourriture (oui, encore), plus précisément d’un plat dont je raffole particulièrement et je sais que je suis loin d’être la seule Malgache à l’adorer. Il s’agit d’une viande de porc cuisinée avec des feuilles de sornet, hena-kisoa sy ana-madinika pour les intimes.

Comme vous le savez certainement…ou pas, nous consommons énormément de brèdes de toutes sortes à Madagascar et le sornet en fait partie. Les scientifiques parlent de bidens pilosa. Vous connaissez peut-être cette plante sous le nom de herbe à aiguilles. Nous, on dit tout simplement ana-tsipolitra ou ana-madinika (madinika voulant dire « petit », ana-madinika veut dire « petites brèdes »)

Les feuilles de sornet se consomment de préférence durant la saison des pluies où elles sont bien verdoyantes. Il vaut mieux cuisiner uniquement les jeunes plantes qui sont plus tendres et plus goûteuses.

Passons maintenant à la recette. Je rappelle que je cuisine au pif, mais si je partage la recette ici, c’est que c’est bon donc vous pouvez y aller (enfin, bon si vous aimez les plats…exotiques)

Ce dont on a besoin:

  • De la viande de porc avec de la chair et du gras
  • Beaucoup de feuilles de sornet (étant donné que ça réduit énormément pendant la cuisson)
  • Ail, oignon, tomate
  • Sel, poivre, un peu d’huile

hena-kisoa

ana-madinika1

Les étapes de la recette:

  • Préparer les brèdes (et ça prend beaucoup de temps) parce qu’elles sont en général vendues avec la tige. Du coup, il faut les enlever une à une et il faut les laver à grande eau pour enlever le sable et toutes les impuretés. Le sornet étant une plante sauvage, il se peut qu’il ait été ramassé avec d’autres plantes non comestibles donc il faut bien prendre son temps pour tout bien nettoyer.
  • Découper la viande en morceaux, dans la taille qu’on veut.
  • Préparer l’oignon, les tomates, l’ail
  • Sur feu moyen, faire fondre la viande avec un peu d’huile (il faut qu’elle rende le gras parce que ça adoucit la brède pendant la cuisson)
  • Ajouter ensuite l’ail et l’oignon et mélanger jusqu’à ce que les arômes se dégagent et que le tout prenne une belle couleur dorée.
  • Ajouter la tomate et mélanger jusqu’à ce qu’elle fonde.
  • Saler, poivrer.
  • Ajouter les feuilles de sornet.
  • Ajouter un peu d’eau et couvrir.
  • Les feuilles de sornet réduisent assez rapidement avec la chaleur donc vous verrez s’il faut plus d’eau ou non en fonction de la cuisson que vous voulez pour la viande.

C’est prêt quand la viande est tendre et qu’il n’y a plus du tout de jus (enfin, je préfère comme ça mais on peut aussi le faire « ketsaketsa » c’est-à-dire avec un peu de jus) Je rappelle que le sornet dégage une couleur vert noirâtre qui colore tout le plat. Ça ne paie donc pas de mine sur la photo, mais croyez-moi c’est un vrai régal. Servez ce plat évidemment avec un bon plat de riz et un bouillon à côté pour que ça ne soit pas trop sec.

Bon appétit – Mazotoa homana [maztou oumane]

Hena-kisoa ana-madinika

Publicités

2 réflexions sur “Lundi gourmand avec du henakisoa sy ana-madinika – viande de porc et feuilles de sornet

Qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s