Ivangay lambahoany…il n’a pas tenu ses promesses.

Bonjour tout le monde et bonne année.
Ça va faire presque 3 mois que j’ai déserté le blog et j’en suis réellement désolée. Je reviens aujourd’hui avec une chanson: ivangay lambahoany de la défunte Tata Rahely.

Cette chanson était célèbre dans mon adolescence ou ma préadolescence, je ne sais plus. En tout cas, je ne l’aimais pas spécialement. Je trouvais juste que Tata Rahely avait une voix assez spéciale, un peu stridente. Et puis, je l’ai redécouverte à l’âge adulte avec la version de Dhalia Sharamba et j’en suis tombée amoureuse. Je ne sais pas si c’est la voix de Dhalia Sharamba (ou le fait que je la trouve vraiment belle) ou la nostalgie de mon adolescence, mais j’aime beaucoup cette chanson maintenant. Elle figure dans ma playlist (et croyez-moi, il faut vraiment que j’aime la chanson pour l’y intégrer) Je l’ai écouté ce matin et je me suis dis qu’en parler brièvement pourrait être une bonne idée pour revenir en douceur sur le blog.

Sachez alors, cher lecteur que malgré le rythme enjoué de la musique, Ivangay lambahoany parle d’une peine de cœur. Eh oui! Une jeune femme décide de quitter son mari parce que celui-ci n’a pas tenu la promesse de lui acheter un lambahoany, une pagne traditionnelle malgache. Vous trouverez ici plus d’infos sur le lambahoany. Le jeune homme a demandé la jeune femme en mariage et voulait l’amener dans son lointain village. Mais pour la persuader, il lui a promis de lui acheter un lambahoany et une machine à coudre.

La jeune femme l’a alors suivi. Elle a été une épouse exemplaire, a toujours obéi à son mari. Mais elle a attendu un an…pas de lambahoany, deux ans…pas de machine à coudre. Elle en a eu marre à la troisième année et décide donc de partir.

Je ne sais que penser des paroles. L’histoire est assez originale comparée à ce qu’on entend habituellement. En tout cas, je voulais vraiment partager avec vous cette chanson qui est parmi mes préférées.

Donc voici la version de Dhalia Sharamba que j’adore:

Et voici la version originale de Tata Rahely. C’est une version audio avec le visage de Tata Rahely en miniature:

La chanson n’est pas dans mon dialecte, mais je la comprend globalement donc je vous mets ma petite traduction pour que vous compreniez aussi:

Avelao aho hody e e ia
Hametra-beloma heky aho ty rô,
hody ami-gnavako agny e
Lavitry e lalam-be mbola hombagna ka tsara gne mifanody

>>> Laisse-moi rentrer chez moi
Au revoir et laisse moi rentrer dans ma famille
J’ai encore de la route à faire donc disons-nous au revoir

Eny e e e, aia
Atero an-tsasa-dalagne eky aho rony e,magnano azafady
Hentsaky e manambady aho zany e, hody fa manan-kava

>>> Eh oui…
Peux-tu me raccompagner jusqu’à mi-chemin, s’il te plait?
Marre d’être mariée, je m’en vais parce que j’ai encore de la famille.

Veloma rô, veloma gn’omeko anao o o
Engao agny e e hody aminay agny eh
Vandevandeshanao iao ngahy indeshinao lavitry aty
Ivangako lamasinina hoy anao, ivangako lambaoany
E e endre he gnaia, e e he engao agny e he

>>> Allez, au revoir! Je rentre chez moi
Tu m’as menti pour m’amener aussi loin des miens
Tu as dis que tu allais m’acheter une machine à coudre et un lambahoany
Mais tu parles…

Lasha gn’eritao o o, tsy hita ralambahoany eh he
Feno e roy tao o o tsy azo ndra lamasiny eh
E e he e e rony, E e he e e hody aho agny eh
Ivangay lambahoany aho rô la mba tianao o

>>> Une année est passée, pas de lambahoany
Deux années sont passées, pas de machine à coudre
Eh ben, écoute, je rentre chez moi
Achète-moi un lambahoany si tu m’aimes vraiment

Avelao aho hody eh e ia
Nahafeno telo taogno aho zay rô nagnaraky anao tatiky
Tamin’ny iaho mbola zaza madiniky gn’azonao nambakaigny
Endre e aia a, zay elabe zay aho marogny nagnaraky e sitraponao
Fa androany heky aho zany e trotraky e fombanao 

>>> Bon, laisse-moi partir
Trois ans sont passés et je suis restée à tes côtés
Tu pouvais m’embobiner quand j’étais jeune
Et j’ai fais tout ce que tu voulais durant tout ce temps
Mais aujourd’hui, j’en ai assez de toi.

Voilààà! A bientôt!
La photo en miniature de ce billet a été empruntée ici.

Publicités

6 réflexions sur “Ivangay lambahoany…il n’a pas tenu ses promesses.

Qu'en dites vous?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s